Home Société Gad Elmaleh en larmes en retrouvant sa “deuxième maman”, perdue de vue depuis son enfance
Gad Elmaleh en larmes en retrouvant sa “deuxième maman”, perdue de vue depuis son enfance

Gad Elmaleh en larmes en retrouvant sa “deuxième maman”, perdue de vue depuis son enfance

0

A l’occasion de l’émission Ambition intime qui lui était consacré, Gad Elmaleh a offert aux téléspectateurs de M6 un grand moment d’émotion : ses retrouvailles surprise avec une personne très chère à ses yeux.

Ce 16 décembre sur M6, la soirée était consacrée à Gad Elmaleh. Dans son émission Uneambition intime, Karine Lemarchand recevait l’humoriste et le faisait se confier sur plusieurs aspects de sa vie professionnelle avec sa réaction aux accusations de plagiat à son encontre mais aussi personnelle. Comme ils l’ont fait savoir, les internautes étaient ravis d’en apprendre plus sur cette figure du divertissement français. Et c’est notamment une scène qui les aura probablement marqué davantage que les autres : les retrouvailles de l’humoriste avec une personne très importante pour lui lorsqu’il était enfant.

Publicité 01:47 – suivante : « Gad Elmaleh en larmes en retrouvant sa “deuxième maman” sur M6 »Gad Elmaleh en larmes en retrouvant sa “deuxième maman” sur M6

“Elle m’a élevé…”

Durant son enfance au Maroc, Gad Elmaleh, son frère Arié et sa soeur Judith Elmaleh étaient gardés par une dame, qui était considérée comme bien plus qu’une nounou. “C’est une personne importante pour moi. Elle a été très présente dans ma vie. Aujourd’hui on dirait ‘la nounou qui va te garder’ mais elle, elle nous gardait pas. C’était la personne qui faisait partie de la famille, a d’abord expliqué Gad Elmaleh à Karine Lemarchand. Elle rentrait dans la famille, elle était très présente et elle m’a élevé et suivi toutes les étapes de mon enfance. Souvent j’ai des souvenirs très forts d’elle qui sont des souvenirs intimes.” Lors de cet enregistrement à Paris, Gad Elmaleh s’était déjà montré très attaché à cette femme : “Quand elle avait des jours de congé et qu’elle repartait chez elle, j’étais malheureux. Elle nous considérait comme ses enfants.”

Sa “deuxième maman”

Une affection que les téléspectateurs ont pu mieux comprendre lorsque Karine Lemarchand lui a montré une vidéo de Fatema Jemali enregistrée à son attention. A cette occasion, la femme, arabophone, raconte elle aussi les souvenirs précieux qu’elle garde avec Gad Elmaleh : “Quand je suis entrée dans la famille, Gad était depuis 4 mois dans le ventre de sa mère. Et il disait toujours ‘c’est ma deuxième maman’ et pour moi c’est comme un fils. Quand il était petit je le promenais en poussette. Il était tellement beau. Tous les gens qui passaient voulaient l’embrasser mais moi je voulais pas trop que les gens s’approchent de lui, ça me plaisait pas. Que Dieu t’aide dans ce que tu fais et surtout… ne m’oublie pas”, a conclu la dame par vidéos interposées en s’adressant à son ancien protégé et essuyant des larmes.

“On dirait une sainte”

Visiblement très ému, Gad Elmaleh a confié : “J’essaie d’être pudique parce que ça me touche. Je dois dire – ça plaira pas à mon frère et à ma soeur – mais que j’avais des attentions particulières de cette femme. Le soir elle venait me dire à l’oreille ‘tu veux un verre d’eau ou quelque chose ?’. Avec elle je communiquais en arabe. On était très très proches”, s’est souvenu Gad comme transporté dans son enfance. Transmettant la très haute estime qu’il a de cette femme, le célèbre acteur a saisi la photo de son ancienne nounou en déclarant : “on dirait une sainte, Fatema, et ça l’est”. L’humoriste ne savait pas à quoi il allait bientôt avoir droit. En effet, M6 a réservé à ses téléspectateurs un passage encore plus émouvant : les retrouvailles de Gad Elmaleh et Fatema qui ne s’étaient pas revus depuis des années. En déplacement avec toute l’équipe de tournage à Casablanca, Gad est emmené dans une salle dans laquelle se trouve Fatema, assise dos à lui.

“En une personne, ça te ramène à ta vie entière”

A la vue l’un de l’autre, les deux êtres qui ont partagé des moments privilégiés se lèvent, s’enlacent et sont en larmes. Gad Elmaleh déclare en arabe à la femme : “On est heureux et on pleure, c’est pas normal”. Tous deux n’en reviennent pas de s’être retrouvés. “Elle n’a pas vieilli en fait”, martèle Gad Elmaleh. Celle-ci ne s’est visiblement jamais remise de l’amour porté à ce petit garçon. En sortant son porte-monnaie, elle a tenu à montrer qu’elle y gardait au fond une petite photo de Gad Elmaleh à trois ans. Un passage fort conclu par des mots plein d’émotions de Gad Elmaleh qui explique en quoi ces retrouvailles ont été si fortes pour lui : “On est connectés avec un amour pur et fort. Moi je suis plutôt pudique, je suis pas dans la représentation de ces choses-là en général, surtout quand c’est des émotions qui sont aussi fortes. C’était loin d’être de la tristesse, j’étais juste submergé par trop de choses. En une personne, ça te ramène à ta vie entière et boum.”

Sources: Programme tv

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.